Mesure 3d

Visualiser l'ensemble de notre gamme

Il est généralement admis que la première Machine de Mesure Tridimentionnelle (Mesure 3D) remonte au Salon international des machines-outils de Paris en 1959. Elle y fut présentée par Ferranti, inventeur et pionnier de la technologie des MMT qui comptait à l'époque parmi les principaux fabricants de machine-outils à commande numérique (CN).

Il est apparu clairement dès le départ que la technologie des machines CN allait réduire considérablement le temps requis pour les opérations d'usinage. Les machines pourraient faire le travail à la place d'opérateurs qualifiés en suivant des instructions sur une bande - un gigantesque bon en avant dans le domaine des technologies manufacturières. Il y avait toutefois un petit obstacle à cette augmentation vertigineuse de la croissance promise par cette nouvelle génération de machines : lorsque le permier article sortais de la machine CN et arrivait dans le service Contrôle Qualité pour vérification, il fallait beaucoup de temps aux contrôleurs pour valider la conformité aux plans.

Les nouvelles machines à grande vitesse nécessitaient des méthodes de mesure à grande vitesse, mais les processus de mesure conventionnels affreusement lents créaient un goulot d'étranglement. A défaut de nouvelles méthode d'inspection capable de suivre la vitesse de la machine CN, le potentiel de la nouvelle technologie de production ne pourrait jamais se concrétiser. L'avènement des MMT apporta la solution et fit passer la terminologie cartésienne (Mesure 3D) dans l'usage courant. Les MMT sont indissociables des rythmes effrénés de la production moderne.

IMG_2798_Falcio_detail_L03_-_Compress.jpg

Le système de coordonnées cartésien, plus couramment appelé système orthonomé, a été baptisé ainsi du nom du philosophe et mathématicien du XVIIe siècle René Descartes (1596-1650). Il s'est démarqué du reste de ses contemporains par ses recherches sur la nature et la structure de l'univers physique et était considéré comme l'un des hommes les plus savants de son époque. Le système de coordonnées cartésien est au coeur de la technologie des MMT. Système à deux dimensions, il définit deux axes de mesure perpendiculaires, appelés X,Y, et Z qui divisent naturellement chaque plan de travail (XY, YZ et ZX) en quatre quadrants. Le système de coordonnées polaires est dérivé du système cartésien.

Des coordonnées polaires situent un point sur un plan en termes de distance par rapport à un pôle (correspondant à l'origine cartésienne) et d'angle par rapport à l'axe polaire (correspondant à la direction de l'axe X positif cartésien). Les angles peuvent être mesurés dans le sens anti-horaire par rapport à l'axe polaire (0 à 360°) ou, comme certains le préfèrent, dans l'un ou l'autre des deux sens (0 à 180° dans le sens trigonométrique, 0 à -180° dans le sens horaire), de sorte qu'un angle de 315° aura pour valeur -45° dans le deuxième cas. La troisième coordonnée est donnée comme dans un référentiel cartésien par l'axe Z. Il est plus facile et plus naturel de coter et mesurer certaines entités de pièces en coordonnées polaires, c'est la raison pur laquelle la cotation polaire apparaît souvent en plus de la cotation cartésienne habituelle sur un dessin.

Comment les entités complexes de ce type étaient-elles mesurées avant les mesures 3D ? L'opération était relativement laborieuse : les contrôleurs travaillaient avec un comparateur monté sur un trusquin, un diviseur, un marbre en granit, des cales parallèles et des tables trigonométriques. Des alésages filetés peuvent causer des difficultés aux mesures 3D dans un système de coordonnées polaires.

Mitutoyo dispose d’une gamme complète de MMT pour mesure 3D tels que :

  • MMT CNC Crysta Apex S
  • MMT Crysta Apex C
  • MMT Strato Apex et MMT Falcio Apex
  • Legex MMT CNC

Mitutoyo propose également de nombreux accessoires pour la mesure 3D.
La Carb est une machine de mesure 3d CNC à bras horizontal spécialement conçue pour des mesures efficaces sur des pièces de grandes dimensions, notamment sur les carrosseries automobiles. Pour les pièces de dimensions spéciales, Mitutoyo propose des machines de mesure tridimensionnelle de grandes dimensions comme les modèles à pont extra-longs ou extra-larges ou les modèles à portiques spéciaux.
Des équipements supplémentaires comme des tables rotatives d’une capacité de charge jusqu’à trois tonnes, vous permettent des mesures tridimensionnelles  d’une grande variété de pièces : des composants pour l’industrie éolienne jusqu’aux écrans plasma sur palette. Mitutoyo propose également des MMT manuelles pour accéder à l’univers de la mesure tridimensionnelle à moindre coût.  Pour des essais en atelier faciles, rapides et sans compromis sur la puissance. Réglage fin de la position palpeur et reconnaissance automatique des éléments pour un maniement facile.

contact_block.jpeg

Contactez-nous !

Pour toute demande de renseignement, compléter notre formulaire de contact.

 

Envoyer un message